Font Size

Profile

Menu Style

Cpanel

Lutte contre le chômage : Le ministère de la jeunesse explique son programme spécial

Le Ministère de la Jeunesse, de la Formation Professionnelle et de l’Emploi (MJFPE) a organisé le 18 février à Ouagadougou, une session d’information et d’appropriation du Programme Spécial de Création d’Emplois (PSCE). Cette rencontre a réuni des responsables d’associations, de mouvements de jeunes et de femmes venus des quatre coins du pays.

Le Burkina veut réduire le chômage et le sous-emploi des jeunes et des femmes. En effet, un ambitieux programme dénommé PSCE a été initié pour donner une réponse à la problématique du chômage.

C’est pour permettre à la jeunesse de s’approprier le contenu dudit programme qu’une séance d’information a été initiée à leur endroit. Selon le Directeur général de la promotion de l’Emploi, « Cette rencontre est une nécessité car le PSCE ne peut se mettre en œuvre sans une approche participative ».Au cours de cette rencontre, une présentation sur le PSCE a été faite aux participants. Ces derniers ont saisi cette occasion pour exprimer directement par le jeu de question réponse au ministre en charge de l’Emploi Achille Marie TAPSOBA, leurs inquiétudes. Pour Ramatou ZOUBGA, membre de la coordination des femmes du Kadiogo, il faut soutenir les associations pour la mise en œuvre du programme.

D’un cout de près de 11 milliards de FCA par an, ce programme permettra de générer 54 209 emplois, de créer 10 mille occupations. Enfin, 45 mille jeunes diplômés et ruraux en moyenne seront formés chaque année par le PSCE qui couvre la période 2012-2014. Les responsables d’associations présents à cette rencontre sont invités à porter à leur tour l’information à leur base pour une meilleure participation des jeunes et des femmes au programme.


Harouna MARE (RTB)

 

.

Coordination du PSCE
Ministère de la Jeunesse,
de la Formation Professionnelle
et de l'Emploi
03 BP 7016 Ouagadougou 03
Burkina Faso

Téléphone: +226 78370139